Paris, France, 9 mai 2019

Gecina adopte la signature électronique des baux pour faciliter la vie de ses clients

Gecina poursuit le développement de son offre de services en proposant à ses clients une solution de signature électronique des baux. Etendu à l’ensemble de ses immeubles d’habitation et de ses résidences pour étudiants, ce nouveau service conclu en partenariat avec la start-up YouSign est plébiscité par les locataires : la signature numérique représente plus de 97% des baux signés depuis le début du mois de mars.

Avec la solution YouSign, Gecina franchit une nouvelle étape dans sa transformation digitale pour répondre aux attentes de ses clients de simplifier leurs démarches. Grâce à la signature électronique, il n’est désormais plus nécessaire pour un client de se déplacer, la signature du bail pouvant se faire à distance depuis une plateforme sécurisée. Cette solution logicielle est particulièrement appréciée de la clientèle étudiante de Gecina, notamment étrangère.

Légale et certifiée, cette solution qui sécurise l’acte juridique, améliore aussi la qualité de la relation clients en réduisant le temps de traitement des dossiers. Gecina signe en moyenne 4 000 baux par an sur son patrimoine résidentiel.

« Opter pour la signature électronique est un signal fort pour notre Groupe qui ambitionne de tendre vers le zéro papier. Initialement déployée sur le patrimoine résidentiel, nous souhaitons que cette solution soit étendue à l’ensemble des actes : baux commerciaux, lettres de commande et ses annexes, mandats de commercialisation… Nous nous réjouissons d’avoir franchi récemment une nouvelle étape avec la signature électronique d’un premier bail commercial sur un immeuble de bureaux ainsi que d’une première lettre de commande avec une entreprise de travaux. » commente Frédéric Vern, Secrétaire Général de Gecina.

wiztrust-fingerprint-icon

Dans le but de sécuriser sa communication, Gecina certifie ses documents avec Wiztrust. Vous pouvez en vérifier l'authenticité sur le site wiztrust.com

Expert

Contacts Presse