Paris, France, 28 octobre 2021

Activité au 30 septembre 2021

Une visibilité post 2021 qui s’affirme

  • Reprise sensible des marchés locatifs (transactions locatives +32% en Région parisienne)
  • Contexte macroéconomique dynamique (PIB 2021 attendu en hausse de +6,3%)
  • Marché locatif bureau à Paris, toujours animé par une polarisation en faveur des zones les plus centrales
  • Loyers bruts à 461,8 M€ à fin septembre stables à périmètre constant
  • Réversion de +20% dans le QCA parisien réalisée depuis le début de l’année (+4% au total)
  • 541 M€ de cessions en prime de +8,1% sur les valeurs à fin 2020
  • Leadership RSE confirmé avec des notations GRESB (93/100) et MSCI (triple A) de premier plan, et la première place maintenue au palmarès de la féminisation des instances dirigeantes du SBF 120 pour la 5ème année consécutive

Confirmation de la reprise des transactions locatives dans les zones de prédilection de Gecina

  • Hausse de la demande placée à fin septembre de +32% sur un an sur le marché du bureau en Région parisienne, tirée par le dynamisme de Paris intra-muros (+47%) et notamment du QCA parisien (+76%) où le volume des transactions est déjà revenu au niveau de sa moyenne décennale
  • Loyers prime en hausse de +3% sur 9 mois au cœur de Paris (orientés à la baisse sur les zones périphériques)
  • Taux de vacance en baisse dans le QCA parisien (-40 pb en 3 mois, à 4,1%)
  • Pour Gecina plus de 150 000 m² loués, reloués ou renouvelés depuis le début de l’année, en hausse de plus de +70% par rapport à septembre 2020 et de +34% par rapport à septembre 2019, avant la crise sanitaire

Amélioration de la performance embarquée pour 2022 et 2023

  • Progression du taux d’occupation spot sur le bureau sur 3 mois, témoignant de la reprise en cours des marchés dans les zones de centralité, après une contraction consécutive au ralentissement des transactions au cours du choc sanitaire
  • 93,5% de taux d’occupation intégrant les baux signés mais dont les dates d’effets restent à venir sur le bureau hors commerce, et à 92,4% au total, soit 120 pb au-delà du taux moyen publié à fin septembre, traduisant les effets potentiels de la normalisation en cours
  • 91% de taux d’occupation spot des résidences étudiants, en amélioration notable, signalant une rentrée universitaire « normalisée »
  • 33 000 m² devant être livrés mi-2022 dans le QCA parisien, commercialisés à hauteur de 87%, portant le taux de pré-commercialisation du pipeline 2021-2022 à près de 60%
  • +20% de réversion locative capturée dans le QCA parisien, de +4% au total sur le bureau et supérieur à +5% sur le résidentiel
  • Visibilité en nette progression pour 2022 et 2023 dans le cœur de Paris et à Neuilly-sur-Seine (73% du patrimoine), des signaux encourageants bien qu’hétérogènes sur le reste du Croissant Ouest (21%) et des interrogations qui demeurent sur les zones secondaires (3%)

541 M€ de cessions réalisées ou sous promesse à fin septembre 2021 avec 8,1% de prime sur les expertises

  • 541 M€ de cessions finalisées ou sous promesses à fin septembre, +8,1% au-dessus des valeurs à fin décembre 2020, traduisant la bonne tenue des marchés de l’investissement et la solidité des expertises du Groupe

Des perspectives solides à court comme à plus long terme

Un RRN toujours attendu en 2021 de 5,3€ par action malgré les 541 M€ de cessions sécurisées en 2021

  • Les performances du Groupe sont depuis le début de l’année plus solides qu’anticipées en particulier sur l’opérationnel et plus spécifiquement en matière de commercialisations de bureaux dans les zones centrales, tant en termes de volume que de prix, mais également sur des aspects financiers avec la réduction du coût moyen de la dette et l’extension de sa maturité. Ces réalisations renforcent la confiance de Gecina au regard de la performance attendue pour 2021
  • En conséquence, alors même que le Groupe a sécurisé ou finalisé près de 541 M€ de cessions depuis le début de l’année, les solides réalisations opérationnelles et financières observées depuis le début de l’année et la bonne tenue des marchés de référence du Groupe permettent de maintenir une anticipation du RRN par action de 5,3€, alors que la prévision initiale s’entendait hors effets des cessions ou acquisitions potentielles
  • A titre d’information, le RRN part du Groupe par action, hors effet de cessions réalisées sur l’exercice aurait été compris entre 5,4€ et 5,45€, soit entre +2% et +3% au-delà de la guidance initiale du Groupe telle que communiquée en février 2021, preuve de la solide performance opérationnelle de Gecina.

Des perspectives de croissance et de création de valeur, et une visibilité qui s’améliore pour les exercices qui viennent

  • Normalisation en cours des taux d’occupation, et normalisation attendue de l’indexation dont les bénéfices seront progressivement attendus en 2022 et 2023
  • Potentiel de réversion toujours important qui continue de se matérialiser dans Paris
  • 17 livraisons d’immeubles entre 2021 et 2024, porteurs de croissance et de création de valeur
  • Potentiel locatif additionnel IFRS de près de 120 à 130 M€ sur le pipeline engagé et le pipeline contrôlé et certain
  • Compte tenu de la solidité des marchés de référence de Gecina et de la stratégie menée ces dernières années, le RRN par action du Groupe sera orienté à la hausse dans les années qui viennent

 

Voir le communiqué intégral ici

wiztrust-fingerprint-icon

Dans le but de sécuriser sa communication, Gecina certifie ses documents avec Wiztrust. Vous pouvez en vérifier l'authenticité sur le site wiztrust.com

Contacts Presse